Dark Dice

Groupes de joueurs plateaux, jeu de rôle, cartes, figurines cherchant à regrouper les informations et organiser des rencontres entre joueurs


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BloodLust métal !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 BloodLust métal ! le Sam 24 Jan - 12:19


Il s’agit d’un jeu de rôle de fantasy noire, dont l’action se situe dans un monde brutal et dangereux, sur un continent nommé Tanæphis. La première édition de Bloodlust fut publiée en 1991 par l’équipe Siroz et Croc. La présente édition est un remake, destiné à faire découvrir le fun absolu de ce jeu. Nous avons respecté le thème et toutes les grandes lignes de l’édition originale. Nous avons modifié une foule de choses en arrière-plan, et développé l’univers autant que possible.

Des plaines glacées du nord aux jungles brûlantes du sud, Tanæphis abrite des peuples et des cultures aussi variés qu’antagonistes. Car depuis l’aube des temps, le continent est en guerre. Guerre de survie aux temps anciens, où l’homme se défendait contre les elfes et trolls surgis de l’âge des mythes. Guerres de conquête ensuite, quand les grandes nations se dressèrent les unes contre les autres et dessinèrent les frontières des puissances à venir. Guerres de haine et de vengeance aujourd’hui, les enfants des esclaves et des maîtres d’hier se battant au nom de conflits séculaires. Et toujours, hantant les champs de bataille, les porteurs d’Arme…

Autrefois simples soldats, fermiers ou filles d’auberge, ces gens du commun ont croisé la route d’une Arme-Dieu. Habitées par des âmes immortelles, ces Armes donnent à leurs Porteurs des pouvoirs effroyables. Sans pareil au combat, dotés d’appétits insatiables et de pulsions exacerbées, les Porteurs sont craints et admirés à la fois. Ils vivent de véritables sagas, jusqu’à ce que la hache d’un guerrier ou le poignard d’un assassin mette fin à leur histoire. L’Arme-Dieu, elle, poursuit simplement son voyage de Porteur en Porteur vers un but
inconnu des simples mortels.

Une Arme-Dieu n’est pas un bête morceau de métal affûté avec des boutons pour déclencher une salve de pouvoirs à volonté. Il y a une véritable conscience à l’intérieur ;
un Dieu avec son ego et sa volonté. Chaque Arme a son style, ses envies, ses passions, et souvent une belle collection de psychoses. Les Dieux sont immortels et certains d’entre eux arpentent le monde depuis belle lurette. La meilleure solution qu’ils aient trouvée pour ne pas s’ennuyer, c’est de se mêler des affaires humaines. Ils sont à la fois les instruments, les instigateurs et les bénéficiaires de la moitié des guerres du continent. Les autres conflits sont simplement causés par les instincts, les envies ou les manigances humaines, à ne jamais sous-estimer.

Le plus souvent, vous jouerez à Bloodlust en interprétant des porteurs d'Arme. En tant que partenaires de Dieux incarnés, il ne leur faut souvent qu’une petite excuse pour se mêler de tout et de n’importe quoi. En tant que Porteurs, les personnages pourront facilement se retrouver mêlés à tout ce que Tanæphis peut offrir comme missions brutales et sanglantes. Ils pourront opérer comme spadassins, mercenaires ou assassins, ou au contraire comme gardes du corps ou miliciens. Il y a assez de fronts et de zones dangereuses sur
le continent pour occuper un guerrier durant dix vies, sans qu’il s’ennuie une seconde ni n’ait à se poser de questions.

Le système de jeu est relativement simple il est basé sur les d6. L'utilisation d'une compétence s'effectue en jetant le nombre de dés que la valeur de la compétence. La difficulté enlevant ou rajoutant un nombre de dés et la comparant au "compteur d'état" (6/9/12/15) qui caractérise la "fatigue" du personnage. Chaque nombre pair permettant de créer des degrés de réussites. (ou échec en cas d'échec)
Il y a toujours une possibilité pour rajouter des dés en fonction du rapport compétences/Aspects ou en enlevant ce qui augmente ainsi le risque mais aussi les degrés de réussites.
Les échecs critiques se caractérisant par un nombre de "1" supérieur au nombre de dés total.

Le système de combat n'étant pas des plus simplistes à première vue mais représentant bien l'aspect dommage sur la personne. Pouvant rapidement devenir fatal face aux nombres de réussites sur un adversaire prit par surprise.



Dernière édition par Jean Wolf le Mar 27 Jan - 20:17, édité 4 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://dark-dice.forumactif.org

2 Re: BloodLust métal ! le Sam 24 Jan - 15:49

Déjà, y a lust dans le titre, c'est un bon début ^^
Apres ça apporte quoi exactement que ta double mortensen soit une pisseuse ? genre elle a ses règles une fois par semaine et faut lui faire des tampax en peau de chamois ???
En terme de role play est ce qu'une relation particulières lie les 2 pendants de notre perso ou s'est juste un délire "a la begingne" ? (pas taper plz)

Sinon legrog, c'est pas les mecs qui ont édités INS, du coup les règles sont plutôt simple (sans être simpliste) ou s'est plus une brouette façon D&D ?

Dit m'en plus.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: BloodLust métal ! le Sam 24 Jan - 19:36

Je vais modifier ma présentation

Voir le profil de l'utilisateur http://dark-dice.forumactif.org

4 Re: BloodLust métal ! le Sam 24 Jan - 21:37

C'est un jeu qui pourrait avoir un avenir. Simplement bourrin, où les combats pourrait être emplis de subtilité parce que ta +VLFBERH+T est l'incarnation d'une Valkyrie qui aimait les poneys.
En tout cas, c'est pas les jets de caracts qui ont l'air de dominer dans ce jdr.

Avec le gel Role Play fait durer le plaisir de parties endiablées jusqu'au bout de la nuit.
(Les gels Jederex sont des dispositif sociaux, en cas de problème contacter votre forgeron le plus proche)

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum