Dark Dice

Groupes de joueurs plateaux, jeu de rôle, cartes, figurines cherchant à regrouper les informations et organiser des rencontres entre joueurs


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Adeptus Astartes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Adeptus Astartes le Dim 21 Déc - 22:24


Les Space Marines constituent l'élite des armées de l'Imperium. Ils sont également désignés sous le nom d'"Anges de la Mort", d'"Adeptus Astartes" ou de "Sauveurs de l'Humanité".

Un peu d'histoire :

"Pré-Astartes"

   M25? - M28: C'est avant même l'avènement de l'Imperium et alors que l'Ère des Luttes faisait encore rage, que les premiers guerriers génétiquement améliorés furent créés par l'Empereur autour du M28 sur Terra. Ils semblent avoir été l'aboutissement d'un travail de recherche très ancien, comme en témoignent les techniques d'ingénierie génétique mentionnées dans le "Horlax Treatise" dès le M25.

   M29: L'Empereur ne fut pas seul dans cette œuvre: il rassembla autour de lui des scientifiques passés maîtres en leur art, et fit construire un important laboratoire de recherches génétiques au fond des donjons de sa forteresse sur Terra, où furent menés les premières recherches et expérimentations qui conduiront à la création des premiers Space Marines. Cette nouvelle technologie fut d'abord "testée" sur des membres de la propre garde personnelle de l'Empereur, qui subirent les séries de modifications chirurgicales et psychologiques. Les résultats furent probants, dotant ces hommes d'une force et d'une volonté hors du commun, et leur loyauté à l'Empereur était infaillible: ce sont ces guerriers génétiquement modifiés qui firent la conquête de Terra durant les Guerres d'Unification.

Premiers Astartes et Primarques

   M29 : Les recherches sur ces nouveaux guerriers s'étaient poursuivies tout au long des Guerres d'Unification. Mais elles n'aboutiront qu'avec la création des Primarques au début du M29. Le projet de reconquête de la galaxie poussa en effet l'Empereur à poursuivre sans cesse ses recherches, jusqu'à finalement créer vingts généraux dotés de capacités améliorées au delà de toute imagination humaine. leur rôle était de guider chacune des vingts nouvelles légions au delà des étoiles, chacun l'incarnation loyale et infaillible de la volonté du nouveau Maître de Terra.
   Début du M30 : Les premiers Space Marines sont créés à partir du matériel génétique des primarques à l'aube de la Grande Croisade. Mais c'est à la même époque que survient le rapt des capsules incubatrices des primarques par les Puissances de la Ruine, qui interrompit le processus de recherche et surtout la création de Space Marines. Les premiers Astartes quitteront néanmoins Terra à l'assaut des étoiles et lanceront la Grande Croisade.
   M30 : Selon le "théorème de Grabya" (M30), seul le matériel génétique des primarques permettrait de stabiliser et relancer le développement génétique de nouvelles générations de Space Marines. A mesure que la Grande Croisade permet de retrouver chacun des 20 Primarques perdus, les légions Astartes sont renforcées par de nouvelles générations de Space Marines ou "achevant" génétiquement les premiers astartes en utilisant des souches souche pure. Ces souches permettent de relancer la création de Space Marines et de lever de nouvelles légions au nombre de 20 : c'est la Première Fondation.

L'Hérésie d'Horus

A l'époque où les Space Marines régnaient sur les armées de impériales et alors que la Grande Croisade touchait à sa fin, l'Empereur se retira du front en confia le commandement à son fils favori, Horus Lupercal, avec le titre de Maître de Guerre de ses armées et de toutes les légions astartes. Mais les Puissances de la Ruine parvinrent à le corrompre et à le retourner contre son propre père. Horus entraîna près de la moitié des légions de Space Marines avec lui, dans la plus grande guerre civile qu'ait connu l'humanité. Cette guerre ne s'acheva qu'avec le siège de Terra où Horus fut vaincu en combat singulier par l'Empereur en personne.

Le Codex Astartes

Horus mort, et ses troupes en déroute vers l'Œil de la Terreur, la victoire resta cependant amère pour les loyalistes: mortellement blessé, l'Empereur dut être placé dans le mécanisme du Trône d'Or dans une étrange catalepsie éternelle. Il laissait derrière lui son royaume encore à feu et à sang, et son peuple et ses légions plus divisées que jamais. Cet état de fait obligea à une réorganisation complète des structures militaires de l'Imperium, et en premier de l'Adeptus Astartes. Son principal refondateur fut sans aucun doute le primarque de la légion des Ultramarines, Roboute Guilliman. Il est l'auteur d'un traité appelé "Codex Astartes" qui redéfinit complètement les structures, les effectifs tactiques, le recrutement, la formation et l'autorité des Space Marines. La mesure la plus importante fut le démantèlement des anciennes légions en formations plus petites appelées chapitres et limitées à un millier de combattants. Mais surtout il les plaça sous le contrôle et l'autorité directe des Hauts Seigneurs de Terra, sorte de directoire composé des représentants des principales puissances de l'Imperium, aux rangs desquels ne figurèrent plus les Astartes.

Le respect de ces nouvelles règles par l'Adeptus Astartes fut cependant relatif, et certains des nouveaux chapitres adoptèrent dans leur organisation et leurs traditions des variantes. On parla ainsi de "Chapitres Codex" et de "Chapitres non-Codex".

A l'époque où les Space Marines régnaient sur les armées de impériales et alors que la Grande Croisade touchait à sa fin, l'Empereur se retira du front en confia le commandement à son fils favori, Horus Lupercal, avec le titre de Maître de Guerre de ses armées et de toutes les légions astartes. Mais les Puissances de la Ruine parvinrent à le corrompre et à le retourner contre son propre père. Horus entraîna près de la moitié des légions de Space Marines avec lui, dans la plus grande guerre civile qu'ait connu l'humanité. Cette guerre ne s'acheva qu'avec le siège de Terra où Horus fut vaincu en combat singulier par l'Empereur en personne.

Ce sont les Space Marines de la Première Fondation qui ont construit l'Imperium durant tout le M30 / M31; et ce sont eux que l'Empereur plaça à la tête de ses légions, mais également de ses armées d'une manière générale. Cette période est restée dans l'histoire sous le nom de "Grande Croisade"; une époque de guerres visant à la réunification de toutes les parties égarées de l'humanité et des mondes conquis durant sa première expansion à travers les étoiles.

Depuis la Seconde Fondation (promulguée officiellement 7 ans après la mort d'Horus vers la fin du M314b-p.13), le 'chapitre' est devenu la formation militaire standard des Space Marines loyalistes à travers tout l'Imperium et est suivie depuis 10,000 ans.
Le Codex Astartes a fixé un standard des effectifs et de l'organisation d'un chapitre de Space Marines :

  • Un Chapitre compte un millier de combattants,
  • Il est dirigé par un Maître de Chapitre,
  • Il est composé de 10 compagnies dirigées chacune par un Capitaine,
  • Chaque compagnie est composée de 10 escouades de 10 Space Marines dirigées chacune par un sergent,
  • Chaque compagnie possède un Chapelain, un Apothicaire et un Porte-Bannière qui lui est propre,
  • Chaque compagnie entretient un parc de véhicules et avec son armement,
  • Chaque chapitre est autonome (arsenal, fonderie, flotte, etc.)


À partir des 20 Primarques originels, un nombre incalculable de chapitres Astartes ont été créés depuis les sombres évènements de l'Hérésie d'Horus. Leur liste (jusqu'à leurs noms) est cependant impossible à établir: l'histoire de l'Imperium est trop longue et tortueuse, faite de guerres, d'anarchies et de rébellions ayant parfois opposé les Astartes entre eux. Certains ont disparu de l'histoire avec la destruction de leur flotte ou de leur monde, tandis que d'autres ont été effacés volontairement. Du fait même de l'énormité de l'Imperium, leur nombre actuel reste lui aussi approximatif: à peu près un millier en activité au M41, dont plus de la moitié descendent du Primarque des Ultramarines, soit directement par leur appartenance à la Seconde Fondation, soir indirectement par le biais de fondations ultérieures.

Création d'un Space Marine

Recrutement et Initiation

Un Space Marine est le fruit d'une manipulation génétique et d'un traitement chirurgical, chimique, ainsi que d'un conditionnement psychique et hypnotique hérité de la science perdue du Moyen-Âge Technologique. Cependant, chaque chapitre possède un matériel génétique unique qui distingue son identité et son héritage. Chaque recrue reçoit 19 implants génétiquement modifiés. Ils sont programmés pour modifier et améliorer le métabolisme humain naturel. Chaque implant est issu en droite ligne du code génétique d'un des 20 primarques d'origine dont le matériel génétique a été stocké sur Terra après l'Hérésie d'Horus. Ainsi, chaque Space Marine possède en principe les mêmes organes avec les mêmes fonctions, mais dont le code génétique a une parenté propre, et apporte des particularismes à chaque chapitre.
Chaque Space Marine porte en lui l'avenir de son chapitre, représenté par deux organes appelés "Progénoïdes". Ils produisent des "graines" qui représentent chacune l'un des organes implantés dans le corps du Marine, et qui arriveront à maturation en même temps que les organes implantés. Cette maturation peut cependant prendre un certain temps: celui que prendra le corps de la recrue pour assimiler les bouleversements de son organisme, allant des premières implantations chirurgicales au commencement de son initiation jusqu'aux premières années de service actif en temps que Scout. Dès lors, ces "graines" pourront être retirées du vivant des Marines, ou très peu de temps après leur mort sur le champ de bataille par un Apothicaire à l'aide d'un appareil spécial appelé Reductor. Seules ces graines permettent de cultiver à nouveau 19 implants qui permettront de créer à nouveau un Space Marine.
Il n'est donc pas obligatoire d'attendre la mort d'un Space Marine pour lui retirer ses deux progénoïdes. Mais ces derniers ont une autre particularité: ils accumulent la mémoire génétique du porteur, son expérience et ses facultés se gravant dans son code génétique tout au long de sa vie. Si bien que plus tard ces graines seront retirées, plus grande en sera l'expérience transmise aux générations futures du chapitre. C'est en quelque sorte l'âme de chaque génération de guerriers de l'Astartes qui se sont accumulés dans ces implants, ce qui explique pourquoi ils sont si précieux et irremplaçables pour un chapitre de Space Marines.

La liste des 19 implants et dans l'ordre de leur implantation :

  • Cœur auxiliaire [Phase 1] : deux fonctions: augmenter l'alimentation du corps en sang lors de situations physiques difficiles, et remplacer l'absence du cœur d'origine dans le cas où ce dernier serait mis hors fonction. Mais il permet également au Space Marine de survivre dans un environnement pauvre en oxygène ou des suites de blessures traumatiques.
  • Ossmodula [Phase 2] : agit comme une console: elle régule la sécrétion d'hormones programmées pour agir sur la glande pinéale et le développement osseux du squelette. Ces hormones permettent l’absorption par le corps du Space Marine de substances chimiques à base de céramique présentes parallèlement dans les repas quotidiens administrés aux néophytes. Deux ans après l'implantation de l'implant de phase 2 et grâce à cette diète, la structure osseuse des aspirants se sera renforcée considérablement, en particulier la cage thoracique dont l'extension des cottes formera une masse solide de plaques osseuses entrelacées. L'action la plus visible de cet implant est néanmoins la taille du sujet qui grandira de manière remarquable.
  • Biscopea [Phase 3] : cet implant sert de régulateur hormonal. D'aspect sphérique, il sert à stimuler le développement de la masse musculaire à travers le corps entier.
  • Haemastamen [Phase 4] : Cet organe minuscule s'implante dans un vaisseau artériel. Il agit en relation directe avec les implants 2 et 3 dont il contrôle les effets. Mais il a surtout comme conséquence de transformer complètement la matière sanguine du sujet, la rendant bien plus efficace que celle d'un être humain normal.
  • Organe de Larraman [Phase 5] : implanté dans la cage thoracique en même temps qu'un réseau complexe de vaisseaux sanguins. L'organe de Larraman génère en lui-même une réserve de cellules dites "de Larraman", qui se répandent automatiquement dans le sang dès que le porteur est blessé. Ils s'attachent aux leucocytes (globules blancs) qui les transportent directement à la blessure. Au contact de l'air, les cellules de Larraman forment rapidement un tissu cicatriciel, stoppant toute hémorragie ou perte de sang, et couvre toute la surface de la blessure exposée.
  • Nodule Cataléptique [Phase 6] : implant cérébral de la taille d'une bille, inséré par l'arrière du crâne par un trou vrillé dans l'os occipital. Il permet de contrôler le rythme circadien (veille-sommeil) et compense la privation de sommeil. Le rythme de sommeil normal d'un Space Marine (équivalent à celui d'un être humain) peut ainsi être modifié par simple volonté du porteur: ce dernier pourra ainsi "dormir en restant éveillé", en mettant en veille certaines parties du cerveau de manière séquentielle.
  • Preomnor [Phase 7] : organe comparable à un estomac additionnel est également implanté dans la cage thoracique. Il n'effectue aucun travail de digestion mais permet au porteur de manger et digérer de nombreux types de matières empoisonnées ou indigestes pour un être humain normal. Une série de tubes indépendants permet de détecter les poisons éventuels et de les neutraliser, et dans certains cas de les isoler du reste de l'appareil digestif.
  • Omophagea [Phase 8] : implant cérébral, tout comme le [6], à la différence que l'Omophagea s'intègre directement au cerveau du porteur (bien que situé à la base des cervicales). Il permet de fournir au cerveau la mémoire génétique de n'importe quel tissu vivant ingéré par le porteur. Pour cela, quatre gaines de nerfs relient l'omophagea à la parois de l'estomac initial du sujet, et recueille l'expérience génétique des éléments digérés pour les transmettre au cerveau. En dévorant un adversaire, un Space Marine pourra donc dans une certaine mesure en tirer la mémoire, l'expérience et les capacités encodées.
  • Multipoumon [Phase 9] : a la forme d'un tube de couleur grise, et agit comme un troisième poumon connecté aux vaisseaux sanguins. Il est directement relié à un sphincter placé au fond de la trachée qui lui permet d'échantillonner l'atmosphère respirée, tandis qu'un second permet de bloquer l'entrée des poumons normaux: si l'air s'avère toxique, les poumons normaux se ferment et le multipoumon prend automatiquement le relais en filtrant et récupérant la moindre particule d'oxygène; cela peut-importe le degré d'empoisonnement de l'air ambiant. Les toxines filtrées sont quant à elles neutralisées sans dommages pour le corps.
  • Occulobe [Phase 10] : implant cérébral rappelant une limace par sa taille, et se plaçant à la base du cerveau. Il permet à un Space Marine de suivre un conditionnement optique via des stimulations hormonales et génétiques. Ceci n'améliore pas directement la vue d'un Marine, mais permet à des techniciens d'ajuster la croissance des yeux lors du suivi technique médical, intervenant sur le développement des cellules de la rétine et leur réceptivité à la lumière. Au terme de ce suivi, le Space Marine obtiendra une vue bien supérieure à celle d'un être humain ordinaire. Il lui permettra également de voir dans des conditions de luminosité minimales.
  • Oreilles de Lyman [Phase 11] : permet au Space Marine de filtrer les bruits reçus pour en isoler, masquer ou amplifier certains, mais supprime également les troubles les plus courants de l'oreille interne comme la nausée, le vertige, ou la désorientation
  • Membrane cataleptique [Phase 12] : s'applique sur la partie supérieure du cerveau où il implantera ses propres faisceaux de capteurs jusqu'à fusionner complétement avec lui. Il n'a aucun effet direct: pour utiliser ses capacités, le néophyte devra suivre un entrainement spécial accompagné d'un traitement chimique. Au terme de cet entrainement, son corps pourra entrer en catalepsie, soit automatiquement après une blessure physique mortelle, soit par sa propre volonté. Les fonctions vitales du corps sont alors placées à un strict minimum, permettant au Space Marine de survivre immobile et sans autres conditions extérieures pendant des années. Le Space Marine ne pourra cependant pas se réanimer lui-même : il ne pourra être réanimé que par un traitement chimique ou un conditionnement auto-suggestif approprié.
  • Mélanochrome [Phase 13] : contrôle la pigmentation et la résistance de la peau pour contrer des expositions de radiations normalement mortelles, mais à des degrés plus ou moins complets selon les types de radiations. Le Mélanochrome tient également son nom de son effet: dans certains cas, il produira des composants chimiques qui noirciront la peau contre les ultraviolets du rayonnement solaire. Un effet secondaire de cet organe est qu'il conditionne également dans certains cas la couleur de peau ou de cheveux, variant selon les particularités des stocks génétiques de chaque chapitre.
  • Rein Oolitic [Phase 14] : améliore les systèmes circulatoires du sujet et est essentiel à l'intégration, mais aussi au bon fonctionnement des autres implants. Il améliore par exemple les performances de filtrage du multipoumon ou le fonctionnement du cœur auxiliaire. Lors empoisonnement par le sang ou l'atmosphère intraitables pour le multipoumon, le rein Oolitic permettra la survie du Space Marine en le plaçant momentanément inconscient pendant que son sang est filtré en circulant à une vitesse élevée.
  • Neuroglotte [Phase 15] : Implanté dans le fond de la cavité buccale, il permet de tester les aliments avant de les ingérer, et de détecter une grande variété de poisons naturels, mais également chimiques. Il est en cela complémentaire du Preomnor [7], mais possède un autre avantage: il augmente considérablement les sens du Marine, permettant à ce dernier de distinguer et d'enregistrer l'odeur et le goût d'un animal, ou d'une créature humaine ou Xenos afin de la traquer.
  • Mucranoïde [Phase 16] : implanté le long de l'intestin grêle. Il secrète des hormones qui sont ensuite assimilées par le colon et modifient les glandes responsables de la transpiration. Activé par une chimiothérapie, il permet à un Space Marine de pouvoir secréter une sueur huileuse protégeant sa peau contre les températures les plus froides, voir même (mais de manière limitée) contre le vide spatial. Le Mucranoïde est "activé" le plus souvent lors des longs voyages dans l'espace ou de combats navals interstellaires.
  • Glandes de Betcher [Phase 17] : Au nombre de deux, ces glandes jumelles sont placées soit sous la lèvre inférieure aux côtés des glandes salivaires, soit dans le palais buccal. Comparables aux glandes de poisons des reptiles, celles de Betcher synthétisent et stockent un poison mortel, tout en immunisant son porteur. Ce dernier est alors capable de cracher un poison mortel, également corrosif (capable d’entamer le métal et l'acier)
  • Progenoïdes [Phase 18] : Ces glandes vont également par deux, dont la première est implantée dans le cou, et la seconde profondément dans la cage thoracique. Elles sont essentielles pour la survie et l'avenir d'un chapitre de Space Marine: car elles enregistrent le matériel et la mémoire génétique de tous les autres organes implantés et permettent, une fois arrivées à maturation et extraits par chirurgie, d'être stockées indéfiniment dans des conditions adéquates. La glande placée dans le cou arrive à maturation 5 ans après son implantation, mais il faudra 10 ans à celle de la cage thoracique pour être prête à être extraite. Leur maturation correspond en fait à celle de tous les organes implantés au fur et à mesure dans le corps d'un sujet, croissant et s'équilibrant les unes par rapport aux autres pendant toute la durée de l'initiation d'un Marine et ses premières années de service. Les progénoïdes, une fois matures, peuvent être extraites à tout moment par chirurgie, lorsque le sujet est encore vivant ou très peu de temps après sa mort. Elles contiendront chacune des "graines" correspondant à chacun des implants développés dans le corps, et permettront la création de nouvelles générations de Marines.
  • Carapace Noire [Phase 19] : La matière première de cette carapace est cultivée dans une forme rappelant du plasteck noir. Elle est ensuite découpée en morceaux qui seront implantés à différents endroits directement sous la peau du torse. Il suffit de quelques heures seulement à cette matière noire pour s'étendre et durcir, mais surtout pour déployer des faisceaux nerveux dans toutes les parties du corps du néophyte. Il faut 5 mois cependant à la carapace pour arriver à maturation. Le torse apparaît alors recouvert d'une épaisse peau noire luisante et couverte de ports d'entrée servant à des branchements techniques ou de transfusion sanguine reliés directement à l'intérieur du corps. Ces ports s'adaptent aux unités de maintenance installées dans les Armures énergétiques: ils permettent ainsi une maintenance technique et médicale permanente du corps du Marine, ainsi que l'acheminement de drogues de combat ou de médicaments, directement vers les organes concernés.



"Mort" d'un Chapitre

Chaque chapitre a la responsabilité unique de l'entretient et de la sauvegarde de son stock génétique. Ce stock est fragile, et non reproductible: il ne peut plus être recréé en laboratoire. La science qui les a mis au point s'est perdue, rendant chacun des 19 implants ou "zygotes" unique et irremplaçables.
Il n'est donc pas nécessaire de tuer tous les guerriers d'un chapitre pour s'assurer de sa mort, car d'autres dommages scellent irrémédiablement sa fin:

  • L'exposition des implants à des radiations de niveaux trop importants les rend inutilisables en détruisant leur encodage génétique.
  • L'extinction des seuls implants [18] (progénoïds) ou [19] (carapace Noire) suffit à eux seuls pour détruire toute possibilité de création de nouveaux Space Marines.
  • La mutation d'un implant est la plupart du temps irréversible, et un chapitre devra en assumer les conséquences. Même s'ils ne l'ont pas choisi et restent fidèles à l'Empereur (mutations physiques animales, psychiques, etc...), les amenant parfois jusqu'à l'excommunication par les autorités impériales (à l'exemple des Knights of Blood, de la Légion des Damnés, des Dragon Warriors)



"Naissance" d'un Chapitre

Du fait des besoins permanents en troupes et des pertes effroyables essuyées par les Space Marines durant 10,000 ans d'histoire, l'Imperium a cependant trouvé un moyen, non de sauver les chapitres mourants mais d'en créer de nouveaux. Depuis la Seconde Fondation et l'application des édits du Codex Astartes, chaque chapitre est obligé d'envoyer 5% de son matériel génétique à l'Adeptus Mechanicus sur Mars. Ceci a deux avantages: le premier est de pouvoir contrôler régulièrement l'état de chaque chapitre loyaliste et déceler d'éventuelles traces de corruption. Le second est de permettre au Mechanicum d'obtenir un stock de gènes Astartes leur permettant de créer de nouveaux chapitres.

Ce processus de création est long, car l'ensemble des zygotes et implants Space Marines ne sont pas automatiquement compatibles, et rares sont les chapitres possédant 19 implants totalement fonctionnels. Ceci oblige les ingénieurs du Mechanicum à chercher une combinaison compatible et stable entre des zygotes propres de toute mutations et issus de chapitres différents, puis à les tester sur des sujets ("test-slaves" en anglais). Ces sujets passeront leur existence entière dans des capsules hermétiquement closes; statiques et pourtant conscients, assimilant les implants testés dans une immobilité totale. Lorsque l'expérience réussit, il faudra encore retirer les deux progénoïdes arrivés à maturité, dont les graines contenues serviront au développement de deux nouveaux sujets, qui à leur tour donneront quatre progénoïdes, et ainsi de suite.

Il faut en général 55 ans de reproduction constante pour produire 1000 stocks saints de 19 implants chacun capable de lever un chapitre entier. Avant sa création officielle, le stock d'un nouveau chapitre doit surtout recevoir l'autorisation du Fabricator Général et des Hauts Seigneurs de Terra parlant eux même au nom de l'Empereur, qui seul peut décider de la création d'un nouveau chapitre.

Rituels quotidiens

Ces rituels ont été compilés dans le Codex Astartes dont la version originelle a été perdue. Une retranscription datant du M38 atteste encore d'un entrainement et d'un rythme monacal et militaire permanent, ne laissant pratiquement aucune place pour le repos. A cause de son histoire très ancienne et tourmentée depuis 10,000 ans, les chapitres de l'Adeptus Astartes ont adopté des variantes selon leur mode de vie et leurs traditions, en fonction de ceux de la planète ou du vaisseau où est situé leur forteresse. 2-p.48

Fiefs de l'Astartes

Tous les chapitres de Space Marines ont une base d'opération à partir de laquelle ils se déploient, se ravitaillent. Elle assure leur autonomie mais contient également ses reliques les plus précieuses, son stock génétique et ses structures de recrutement. Cette base peut être une planète fixe, une flotte itinérante, ou une combinaison des deux.
Bien qu'étant soumis en théorie à l'autorité de l'Adeptus Terra, les chapitres restent des armées autonomes ayant hérités depuis leur création de domaines à l'intérieur de l'Imperium. Ces domaines sont exempts de la Dîme Impériale, et les chapitres y règnent souvent sans partage. Chaque chapitre est dirigé par un Maître, qui regroupe les fonctions de guide spirituel et militaire. Dans les cas où un chapitre possède des fiefs planétaires, il obtiendra un pouvoir équivalent à celui d'un Seigneur-Gouverneur dont l'autorité s'exerce sur des mondes entiers, voir des systèmes

Conditionnement

Les conditionnements chimiques, psychiques et physiques font partie intégrante du processus d'initiation et sont essentiels au bon fonctionnement des implants.

Conditionnement chimique

C'est un traitement à vie pour tous les Space Marines de l'Adeptus Astartes.

  • Il commence avec l'initiation et l'implantation des différents organes, afin à la fois de corriger les déséquilibres du métabolisme, mais également d'assurer les tests et examens poursuivant la moindre trace de corruption ou de mutation de l'un des zygotes.
  • Une fois son initiation terminée, le traitement chimique diminue avec la stabilisation et la maturation des organes; les implants s'accordant les uns avec les autres et avec le corps du sujet.
  • Le traitement continue tout au long de la vie du Space Marine et de manière périodique, afin de maintenir l'équilibre fragile de leur métabolisme. Ceci s'effectue à la fois dans les Apothecarium, mais également par le biais des Armures énergétiques et de leurs unités de maintenance médicales, distribuant drogues et substances chimiques programmées.


Hypnothérapie

Parallèlement à la croissance du corps, un initié doit apprendre comment se servir de ses nouveaux organes et talents. L'hypnothérapie est même obligatoire pour le fonctionnement des implants de phase [6] et [10]. Cette technique est utilisée pour remplacer ou diminuer la dépendance aux drogues utilisées dans le traitement chimique, et ce malgré une efficacité légèrement plus aléatoire.
L'Hypnothérapie fonctionne à l'aide d'un "Hypnomat": on y place l'initié en état d'hypnose, où il est soumis à des données visuelles et orales stimulant son esprit à la transformation de son métabolisme et de son cerveau.

Conditionnement physique

L'entrainement militaire d'un initié a également un rôle important dans le processus de transformation du corps d'un initié : il contribue à la stabilisation des implants et permet également de tester leur fonctionnement.

Endoctrinement

Les capacités mentales des initiés Space Marine sont au moins aussi terrifiantes que leurs capacités physiques, mais nécessitent également d'être développées par un entrainement spécifique,

  • Le contrôle de leur système nerveux atteint un degré supérieur à la normale (notamment sur le contrôle de la souffrance),
  • Le temps de réaction du cerveau (impulsions nerveuses, rapidité et précision) augmente lui aussi,
  • Ses capacités mémorielles augmentent considérablement (certains vont jusqu'à développer de véritables mémoires photographiques).


Voir le profil de l'utilisateur http://dark-dice.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum